Table-touret-bar

La récupération d’une bobine de câble (ou touret) m’a donné des envies de table basse. Mais j’ai évidemment customisé le touret plutôt que de l’utiliser tel quel, sinon ça ne serait pas drôle.

Donc première étape : faire un plateau plus costaud en lames de palette lamellé-collées.

Une fois la colle sèche, j’ai découpé un cercle quasi-parfait en fixant la fraiseuse à un bras au centre.

L’idée est d’encastrer le plateau sur le dessus du touret. Donc il faut rajouter des lames sur le tour pour faire une surépaisseur.

Et à nouveau la fraiseuse pour l’extérieur et l’intérieur du rebord.

La fraiseuse  a permis aussi d’arrondir le bord, de créer une petite goulotte (afin d’éviter que les cacahuètes se sauvent) et de découper un trou bien rond au centre.

J’ai trouvé un seau qui pouvait rentrer dans le cylindre central du touret. Donc la découpe du plateau est suffisamment large pour faire passer le seau mais pas trop pour qu’il reste coincé avec son rebord supérieur.

Ca servira pour mettre les glaçons et les bières au frais.

Ensuite même principe de fabrication que le plateau, mais pour un petit plateau s’encastrant sur le seau.

Plusieurs épaisseurs de bois pour pouvoir creuser des renfoncements qui serviront de poignées pour soulever le plateau supérieur.

Test : ça match !

Petite customisation en insérant ma signature.

Ajout de 3 pieds composés de boulons et d’embouts plastiques.

Et 2 fonctions supplémentaires :

  • petit ratelier à verres
  • et éclairage avec une bande de leds sous le plateau, alimentée par une batterie de secours pour téléphone cachée dans le cylindre.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.