Toiture végétalisée

Je me suis lancé dans un projet mixant le bricolage et le jardinage : remplacer une glycine défunte au bout d’une terrasse par un petit toit végétalisé.

J’ai commencé par fixer un support métallique pour le poteau dans un plot de béton coulé dans le sol.

Une bonne charpente est souhaitable vu le poids qu’on va mettre sur le toit.

Des chevrons de 70 mm en appui sur une lisse de 70 x 70 d’un côté et sur une des poutres du toit de la terrasse de l’autre côté.

J’ai rajouté un biais au dessus du coin pour faire plus joli et il ne restait plus qu’à fixer la volige.

Comme je ne peux pas m’empêcher de recycler, je n’ai pas acheter de bâche de sous-toiture faite exprès !

J’avais gardé des films plastique épais entourant des plaques d’isolant, ils font très bien l’affaire.

Après avoir fixé des tasseaux pour faire comme un bac de 6 cm de haut, il a fallu faire des évidements dans le tasseau du bas pour que l’eau puisse s’écouler et mettre des découpes de filet à pomme de terre pour faire une grille, pour retenir la pouzzolane.

J’ai rempli de pouzzolane, maintenant il va falloir patienter jusqu’à l’automne pour mettre du terreau et semer les plantations.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.